Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Accès Le Cabinet Honoraires
 
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Avocats au Barreau de Paris
   35-37 Rue Beaubourg, Paris 75003

Tél : +33(0) 1 42 77 13 50
Fax : +33(0) 1 73 76 94 95
Email : avocat@cabinet-ap.fr


Le cabinet d'Avocats Alina Paragyios est composé des avocats expérimentés et compétents en droit social et droit du travail et vous apporte les services suivants : 

Consultation / Conseil / Rédaction d'actes / Négociation/ Transaction / Représentation devant les juridictions compétentes (Conseil de prud'hommes/tribunal administratif/...)

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Préavis de licenciement
Discrimination au travail
Clause de non-concurrence
Harcèlement: Porter plainte
Indemnités dues à la rupture
Abandon de poste et démission 
Reclassement du salarié inapte
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Mauvaises conditions de travail
Maintien des droits de mutuelle

La clause de non-concurrence et la clause de clientèle

La chambre sociale de la Cour de Cassation a rendu le 27 octobre 2009 une décision importante concernant la requalification d’une clause de clientèle en clause de non-concurrence.
« Mais attendu qu'ayant relevé, par motifs propres et adoptés, que la "clause de clientèle" contenait une interdiction, y compris dans le cas où des clients de l'employeur envisageraient spontanément, en dehors de toute sollicitation ou démarchage, de contracter directement ou indirectement avec l'ancienne salariée, et retenu que dans ce cas, il ne peut être considéré que l'intéressée manque de loyauté à l'égard de son ancien employeur, la cour d'appel en a exactement déduit que cette clause s'analysait en une clause de non-concurrence, illicite car dépourvue de contrepartie financière et non limitée dans le temps et dans l'espace ; que le moyen n'est pas fondé ».
La Cour de Cassation énonce donc que la clause de clientèle, requalifiée en clause de non-concurrence est illicite dès lors qu'elle ne comporte pas de contrepartie financière.
Lorsqu'une clause de clientèle intégrée au contrat de travail prévoit une interdiction, vis-à-vis de l'ancien salarié, de contracter directement ou indirectement avec d'anciens clients, même si ceux-ci l'envisagent spontanément, c’est-à-dire en dehors de toute sollicitation ou démarche, les juges peuvent requalifier la clause en clause de non-concurrence.
Harcèlement : A qui s’adresser?  
Expatriation : contrat de travail
Fonction publique et harcèlement
Requalification de la démission en licenciement
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Le licenciement d’un salarié expatrié ou détaché et son rapatriement

Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Actualité jurisprudentielle en matière de harcèlement moral au travail

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Nous répondons à  vos questions
 
 

En effet, les conditions cumulatives de validité des clauses de non-concurrence ont été posées par la jurisprudence (trois arrêts du 10 juillet 2002 : Cass. soc, 10 juill. 2002, no 99-43.334 ; Cass. soc, 10 juill. 2002, no 99-43.335 ; Cass. soc, 10 juill. 2002, no 99-43.336). Elle doit :
- être justifiée par les intérêts légitimes de l’entreprise,
- être limitée dans le temps et l’espace,
- comporter une contrepartie pécuniaire.
Dès lors, si la clause requalifiée en clause de non-concurrence ne comporte pas de contrepartie financière, elle est alors illicite. La Cour de Cassation en tire donc cette conséquence logique.

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

 Accueil | Qui sommes nous | Services | Honoraires | Contact  | Press | mentions légales                                     © Cabinet d'Avocats A-P

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris