Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Accès Le Cabinet Honoraires
 
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Avocats au Barreau de Paris
   35-37 Rue Beaubourg, Paris 75003

Tél : +33(0) 1 42 77 13 50
Fax : +33(0) 1 73 76 94 95
Email : avocat@cabinet-ap.fr


Le cabinet d'Avocats Alina Paragyios est composé des avocats expérimentés et compétents en droit social et droit du travail et vous apporte les services suivants : 

Consultation / Conseil / Rédaction d'actes / Négociation/ Transaction / Représentation devant les juridictions compétentes (Conseil de prud'hommes/tribunal administratif/...)

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Préavis de licenciement
Discrimination au travail
Clause de non-concurrence
Harcèlement: Porter plainte
Indemnités dues à la rupture
Abandon de poste et démission 
Reclassement du salarié inapte
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Mauvaises conditions de travail
Maintien des droits de mutuelle

Stress, agressions ponctuelles, conflit & mauvaises conditions de travail

Toutes les personnes qui se disent harcelées ne le sont pas forcément. En effet, plusieurs attitudes peuvent être faussement identifiées comme étant du harcèlement.

Ainsi le stress, la pression au travail, le conflit, la maltraitance managériale et les contraintes professionnelles ne sont pas du harcèlement moral mais ils peuvent dans certaines conditions conduire à un tel harcèlement.

1. Le stress :
Le harcèlement est à distinguer nettement du stress professionnel tels qu’on le comprend le plus souvent.
Dans son livre Mobbing, Heinz Leymann , nous rappelle que « le stress est avant tout un état biologique et que les situations sociales et socio-psychologiques génèrent du stress ».
Effectivement, définit à l’origine par Hans Selye , le stress « est la réaction d’adaptation de l’individu face à toute stimulation. Il faut considérer : la réaction de stress, qui est la réaction de la personne face aux stresseurs et qui lui permet de s’adapter et de faire face, et les stresseurs qui sont les pressions de l’environnement, les difficultés relationnelles, les ennuis de santé qui agissent comme « facteur externe » ».
Mais, dans le langage courant, on entend par stress les surcharges et les mauvaises conditions de travail.

Harcèlement : A qui s’adresser?  
Expatriation : contrat de travail
Fonction publique et harcèlement
Requalification de la démission en licenciement
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Le licenciement d’un salarié expatrié ou détaché et son rapatriement

Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Actualité jurisprudentielle en matière de harcèlement moral au travail

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Nous répondons à  vos questions
 
 

Certes, les conditions de travail deviennent de plus en plus dures, caractérisées par l’optimisation de la charge de travail et l’exigence d’une haute performance des employés ( taches à faire dans l’urgence, revirements de stratégie), qui peuvent engendrer du stress.

Cependant, le but conscient du management par le stress n’est pas de détruire les salariés mais au contraire de les rendre plus performants. En effet, quant la réaction de stress est adaptée aux stresseurs, elle est utile : les performances deviennent meilleures, la santé est préservée. Quand la réaction de stress est mal adaptée (trop intense, trop durable), elle peut détruire une personne et la conduire à un état d’épuisement professionnel. Mais, dans le stress, contrairement au harcèlement moral, il n’y a pas d’intentionnalité malveillante.
Par contre, le harcèlement moral est beaucoup plus que du stress, il est essentiellement nocif pour les personnes qui les subissent. Il ne s’agit pas d’une amélioration de la productivité ou l’optimisation des résultats mais de se débarrasser d’une personne.
Par ailleurs le « stress ne devient destructeur que par excès, le harcèlement est destructeur par sa nature même » .
 

2. Le conflit :
De nombreux facteurs peuvent créer des conflits entre les individus sur le lieu de travail. On peut noter « les différences idéologiques ou philosophiques existant entre les personnes ou les groupes, les croyances, les valeurs » .

Il est également essentiel de différencier le harcèlement moral d’un conflit.
Heinz Leymann considère que le harcèlement se situe dans une perspective sociale et organisationnelle qui trouverait son origine dans un conflit professionnel mal résolu. Cependant Hirigoyen , pense s’il y’a harcèlement, c’est que justement aucun conflit n’a réussi à se mettre en place. Dans un conflit les reproches sont nommés, quant au derrière tout procédé de harcèlement il y’à du non dit et du caché.
Le conflit est chose courante dans les milieux de travail, il peut être positif dans la mesure où il constitue une source de renouvellement et de réorganisation, il permet de mobiliser les énergies et d’apporter de la nouveauté dans des contextes professionnels trop routiniers.
Par contre, malgré les possibilités de changement qu’il apporte, le conflit a une mauvaise réputation dans les entreprises. En effet, il peut se poursuivre d’une façon durable et s’étendre et dégénérer sans résolution, pou créer par la suite une situation de harcèlement moral.
Mais le harcèlement reste toujours différent du conflit, parce que dans un conflit il y’à une « escalade symétrique » c'est-à-dire une égalité théorique des protagonistes où chacun peut défendre sa position. Dans le cas de harcèlement, il s’agit d’une relation dominant- dominé où celui qui mène le jeu cherche à dominer l’autre et à lui faire perdre son identité.

3. Les agressions ponctuelles :
Une agression verbale ponctuelle, à moins qu’elle ne soit précédée de petites agressions, est un acte de violence, mais ce n’est pas de harcèlement moral.
En effet, le harcèlement moral est caractérisé par la répétition. De ce fait, Leymann avait établi une liste de 45 agissements hostiles et considérait pour que l’on parle de harcèlement moral, il fallait qu’un ou plusieurs de ces agissements se répètent plusieurs fois et sur une longue période.
D’une façon générale, une attitude agressive ponctuelle ne peut être qualifiée de harcèlement moral, même si elle a eu de conséquences graves pour la victime.

4. Les mauvaises conditions de travail :
« Les conditions de travail recouvrent tout ce qui dans la vie professionnelle n’est pas le travail lui-même mais ce qui l’entoure, ce qui l’accompagne, s’y trouve lié, associé » .
On peut distinguer les conditions matérielles de travail pénibles (bureau étroit, mauvais éclairage, siège inadapté, bruit..) qui diffèrent de la notion de harcèlement moral.
En revanche, les conduites abusives liées aux conditions de travail matérielles et humaines peuvent devenir dommageables pour tout salarié et constituer un acte de harcèlement en soi. Si un seul salarié est traité spécialement ainsi, ou si cela est destiné à le décourager, elle devient harcèlement si le but est de détruire le salarié.
 

5. D’autres formes de violences :
• La violence externe : liée à des incivilités, ou agressions (à main armée ou client). Il appartient à l’entreprise de prendre des mesures pour protéger ses salariés.
• La violence physique : n’est pas du harcèlement en soi, même s’il arrive que des situations de harcèlement dégénèrent et que des personnes en viennent aux coups. Le seul recours est de porter plainte.
Quelques chiffres de violence physique par secteur d’activité enregistrés par le BIT (6 % dans les administrations, 5 % dans les commerces).
• La violence sexuelle : Déjà qualifiée pénalement, n’entre pas dans le registre du harcèlement moral. Une distinction théorique est faite entre harcèlement moral et harcèlement sexuel, même s’il est démontrer que des passages de l’un à l’autre sont fréquents. Le harcèlement sexuel représente 2 % des travailleurs, les femmes y sont plus exposées surtout les moins de 25 ans et celles qui ont un statut précaire.

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

 Accueil | Qui sommes nous | Services | Honoraires | Contact  | Press | mentions légales                                     © Cabinet d'Avocats A-P

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris