Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris
Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Accès Le Cabinet Honoraires
 
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Avocats au Barreau de Paris
   35-37 Rue Beaubourg, Paris 75003

Tél : +33(0) 1 42 77 13 50
Fax : +33(0) 1 73 76 94 95
Email : avocat@cabinet-ap.fr


Le cabinet A-P est composé des avocats expérimentés et compétents en droit social, droit du travailet vous apporte les services suivants : 

Consultation / Conseil / Rédaction d'actes / Négociation/ Transaction / Représentation devant les juridictions compétentes (Conseil de prud'hommes/tribunal administratif/...)

Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris
Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris A qui s’adresser ?  
Comment réagir ?

Comment le prouver ?

Comment porter plainte ?
Raisons / Moitfs / Facteurs?
Victimes/Harcèleurs/ Témoins ?
Harcèlement et prévention
avocat Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique
Discrimination et harcèlement
Conséquences du harcèlement

Harcèlement moral et requalification de la démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse

L'article L. 122-4 du Code du travail prévoit que « le contrat de travail conclu sans détermination de durée peut cesser à l'initiative d'une des parties contractantes ».

Si un salarié démission en raison de l'inexécution par l'employeur de ses obligations, la rupture sera requalifiée en licenciement sans cause réelle et sérieuse (Cass. soc., 7 mai 2002, n° 00-40.724).

Néanmoins, cette requalification n'est pas automatique.

A titre d’exemple la jurisprudence a refusé de requalifier une démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse, car l'intéressé « avait mis fin à son contrat de travail au moment de l'élection du nouveau bureau de l'association qui allait permettre un déblocage de la situation» (Cass. soc., 16 sept. 2003, no 01-41.243, no 1903 D).

D’après la jurisprudence, la démission est la manifestation d'une volonté claire et non équivoque de rompre le contrat de travail (Cass. soc., 15 janv. 2002, no 00-40.263).

Types de harcèlement au travail 
Fonction publique et harcèlement
Accident du travail et harcèlement
Stress, agressions ponctuelles, conflit & mauvaises conditions de travail
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Harcèlement Moral et le rôle de la gestion ressources humaines

Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Requalification de la démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse

Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Nous répondons à  vos questions
 
 

Si dans la lettre de démission le salarié fait état d'un ou de plusieurs manquements de l'employeur à ses obligations, on peut considérer que sa démission n’était pas libre et non équivoque.

Dans ce cas, le Conseil de prud’hommes doit juger, cas par cas, s’il s’agit d’une démission pure et simple ou si cette démission cache l’inexécution par l’employeur de ses obligations contractuelles.

L'article L. 122-49 du Code du travail, dispose qu’ « aucun salarié ne doit subir des agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. »

Le salarié qui démissionne suite aux agissements constitutifs de harcèlement moral, dont il était victime, doit mentionner ses griefs dans la lettre de démission.
Le salarié peut prouver l’existence d’un harcèlement moral en produisant :
- des courriers,
- des notes de services,
- des témoignages,
- des certificats médicaux.
L’article L 122-52 prévoit les règles de preuve en matière de harcèlement moral « En cas de litige relatif à l'application des articles L. 122-46 et L. 122-49, dès lors que le salarié concerné établit des faits qui permettent de présumer l'existence d'un harcèlement, il incombe à la partie défenderesse, au vu des ces éléments, de prouver que ces agissements ne sont pas constitutifs d'un tel harcèlement et que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à tout harcèlement. Le juge forme sa conviction après avoir ordonné, en cas de besoin, toutes les mesures d'instruction qu'il estime utiles. »

 

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

 Accueil | Qui sommes nous | Services | Honoraires | Contact  | Press | mentions légales                                     © Cabinet d'Avocats A-P

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris